alanguissement

alanguissement

alanguissement [ alɑ̃gismɑ̃ ] n. m.
• 1552; de alanguir
État d'une personne qui s'alanguit. langueur. « cet alanguissement de la chair » (Maupassant).

alanguissement nom masculin Littéraire. État de quelqu'un qui tombe en langueur. ● alanguissement (synonymes) nom masculin Littéraire. État de quelqu'un qui tombe en langueur.
Synonymes :
Contraires :
- alacrité
- pétulance
- vivacité

alanguissement
n. m. état d'une personne alanguie.

⇒ALANGUISSEMENT, subst. masc.
État de faiblesse, d'épuisement; manque de vigueur :
1. Voyez le travail machinal et monstrueux des candidats qui aspirent aux grandes écoles, puis, au sortir de ces mêmes écoles, la fatigue profonde, l'alanguissement, la flânerie au café ou à domicile, l'inertie bureaucratique ou provinciale.
H. TAINE, Notes sur Paris, Vie et opinions de Monsieur Frédéric-Thomas Graindorge, 1867, p. 291.
2. ... j'aime être triste dans cet alanguissement de la fin du jour, quand une sorte de poussière monte de la terre vers le ciel, et quand malgré tout je suis deux, avec lui qui ne m'aime pas.
H. DE MONTHERLANT, Le Songe, 1922, p. 193.
P. ext. État de langueur, abandon provoqué par la rêverie ou par un sentiment tel que la tendresse, l'amour, le désir :
3. Il avait fait de longs voyages pour fuir ces allanguissements insurmontables des âmes rêveuses; ...
M. DU CAMP, Mémoires d'un suicidé, 1853, p. 23.
4. Si quelquefois elle se laissait aller à un allanguissement plein de délices, la tristesse venait immédiatement succéder à cet état.
CHAMPFLEURY, Les Bourgeois de Molinchart, 1855, p. 155.
5. ... la fameuse Sainte Thérèse du Bernin, — grande dame autant que sainte, évanouie d'amour et défaillante d'un alanguissement tel qu'en aucune alcôve il n'en est de plus voluptueux.
M. BARRÈS, Du Sang, de la volupté et de la mort, 1893, p. 135.
Prononc. :[].
Étymol. ET HIST. — 1562 méd. « état de langueur » (DU PINET, Pline, XXXII, 10 ds GDF. Compl. : les alanguissemens qui precedent ordinairement l'hydropisie); tombé en désuétude aux XVIIe et XVIIIe s., repris avec un sens plus psychol. par ROUSSEAU, Rêv. du promen. solit., 2 [1776-1778] ds DG : Un tiède alanguissement énerve toutes mes facultés.
Dér. du rad. du part. prés. de alanguir; suff. -ement (-ment1).
STAT. — Fréq. abs. litt. :38.
BBG. — BAILLY (R.) 1969 [1946]. — BÉL. 1957. — BÉNAC 1956.

alanguissement [alɑ̃gismɑ̃] n. m.
ÉTYM. 1562, en méd.; repris au XVIIIe — inusité au XVIIe; de alanguir.
1 Vx. Action de s'alanguir. État d'une personne rendue languissante. || Cette femme est tombée dans un grand alanguissement. Abattement.Par ext. || Alanguissement du corps, de l'esprit. Amollissement, fatigue, relâchement.
1 (…) un tiède alanguissement énerve toutes mes facultés; l'esprit de vie s'éteint en moi par degrés…
Rousseau, Rêveries…, 2e promenade.
2 Mod., littér. État de langueur provoqué par le sentiment, la rêverie.
2 Pourquoi ce demi-voile jeté sur le monde ? Pourquoi ces frissons de cœur, cette émotion de l'âme, cet alanguissement de la chair ?
Maupassant, Clair de lune, I, p. 15.
3 (…) la fameuse Sainte Thérèse du Bernin, — grande dame autant que sainte, évanouie d'amour et défaillante d'un alanguissement tel qu'en aucune alcôve il n'en est de plus voluptueux.
M. Barrès, Du sang…, éd. 1893, p. 135.
CONTR. Force, vigueur. — Froideur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Игры ⚽ Нужно решить контрольную?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ALANGUISSEMENT — n. m. état d’une personne rendue languissante. Elle tomba dans un grand alanguissement. Par extension, Alanguissement du corps, Alanguissement de l’esprit …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • alanguissement — (a lan ghi se man) s. m. État de langueur. •   Un tiède alanguissement énerve toutes mes facultés, et l esprit de vie s éteint en moi par degrés, J. J. ROUSSEAU Prom. 2. ÉTYMOLOGIE    Alanguir …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • langueur — [ lɑ̃gɶr ] n. f. • 1125; lat. languor, oris 1 ♦ Vieilli État d une personne dont les forces diminuent graduellement et lentement. ⇒ abattement, affaiblissement, alanguissement, dépérissement, épuisement, étisie, marasme. Maladie de langueur. ⇒… …   Encyclopédie Universelle

  • FATIGUE — Le terme de fatigue désigne à la fois un sentiment vécu, n’apparaissant qu’à travers le récit personnel de celui qui l’a ressenti, et un ensemble de signes notés et enregistrés par un observateur impartial. Cette dualité permet d’opposer la… …   Encyclopédie Universelle

  • alanguir — [ alɑ̃gir ] v. tr. <conjug. : 2> • 1539; de 1. a et languir ♦ Rendre languissant. ⇒ abattre, affaiblir. « cette sorte de paresse qui souvent l alanguissait » (Jaurès). Pronom. Tomber dans un état de langueur. « quand elle lui prenait le… …   Encyclopédie Universelle

  • Luciano Gallet — (June 28, 1893 Rio de Janeiro October 29, 1931 Rio de Janeiro) was a Brazilian composer, conductor and pianist.He began piano playing as a school boy, and first studied and graduated in architecture, before enrolling at the Instituto Nacional de… …   Wikipedia

  • Pardon (cérémonie) — Pour les articles homonymes, voir Pardon (homonymie). Le pardon de saint Yves, à Tréguier Un pardon est une forme de pèleri …   Wikipédia en Français

  • ESTHÉTIQUE - Les catégories esthétiques — Le terme de catégories esthétiques date de la fin du XIXe siècle et s’est largement répandu au XXe, mais la notion qu’il recouvre est de toutes les époques, sous des désignations variées (modifications du beau, espèces esthétiques, etc.). On peut …   Encyclopédie Universelle

  • FLETCHER (J.) — FLETCHER JOHN (1579 1625) Le nom de Fletcher reste associé à celui de Francis Beaumont, qui fut son collaborateur assidu de 1606 à sa mort (1616). Son père avait assisté Marie Stuart à son exécution (1587), avant de devenir évêque de Bristol,… …   Encyclopédie Universelle

  • VAN DYCK (A.) — Enfant prodige et prince charmant de la peinture, Van Dyck surprend, et tout à la fois ravit et agace par l’aisance de sa démarche, par la souplesse de ses facultés d’adaptation, par l’agréable variété de ses successives manières de peindre.… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”